• Déjà la fin avril!

    Samedi 25 avril 2009. V.SE - S. Soleil le matin mais vite caché par des nuages accompagnés de quelques gouttes. 16°.

    Cache-cache avec le tronçonneur à notre Super place. C'est à nouveau le tas de cailloux qui a les honneurs des esculenta, elles trônent, fièrement, sans trop se cacher. Le reste de la place est désespérément vide. Nous filons vers une autre station dans les environs de la ruine médiévale où nous avions trouvé des morillons la semaine dernière. Cette fois, rien! Nous continuons vers le haut en laissant le versant. Un très joli groupe d'orchis mâles nous détourne du chemin et nous permet de trouver trois morilles dissimulées parmis des pierres, du bois mort et des rejets de jeunes noisetiers. Cette découverte nous encourage a parcourir l'ensemble de cette portion de chemin, évidemment, plus une seule morille à voir! Quelques fleurs nous font sortir l'objectif pour les immortaliser.

    Bugle rampante09.0425.01RB

    De couleur violette, ces agréables fleurs sont des bugles rampantes (Ajuga reptans).

    Lamier jaune09.0425.01RB

    Le lamier jaune (Galeobdolon luteum) commence sa floraison.

    Parisette09.0425.01RB

    Moins fréquent, la parisette ou raisin du renard (Paris quadrifolia).

    Parisette09.0425.02RB

    Spécial, non?

    Pour terminer cette journée, la récolte des morilles du jour qui rejoindront le séchoir et nos réserves.

    Réc.morilles09.0425.01RB

    Nous retournons encore pour voir les morillons et les pézizes, mais la sécheresse relative de la semaine a ôté tout espoir, seul quelques pézizes en mauvais état subsistent.

    Dimanche 26 avril 2009. V.S-S.O. Pluie le matin. Fin de matinée nuageuse avec encore quelques gouttes. Amélioration l'après-midi avec même parfois un rayon de soleil.

    Mousserons09.0426.01RB

    Objectif: mousserons et recherche de morilles. Prospection d'une belle station qui ne donne rien! Direction le bois des mousserons. Ils sont là, en pleine forme, nombreux, non vereux, a nous attendre. Faute de place, mais également parce que les mousserons du dernier cercle orienté plein sud sont nettement plus développés, nous nous contenterons de récolter sur les cinq autres cercles. Cette belle récolte va faire le bonheur de quelques voisins.

    Mousserons09.0426.02RB

    Les cercles ont encore bien augmenté de taille.

    Réc.Mousserons09.0426.01RB

    Plus ou moins cinq kilos!

    La température entre 10 et 15°, l'humidité de ce début de semaine nous donne un peu d'espoir pour le prochain week-end. Il y a des chances que pour les morilles, si il y en a encore, se sera le dernier. Pour les morillons et les pézizes, il n'y a déjà plus beaucoup d'espoir. Les mousserons, sauf montée de la température, devraient encore tenir deux semaines. A confirmer! Bonne fin de semaine et à...

  • Samedi 18, suite et fin

    Après un rapide passage maison pour un ravitaillement bien mérité, en route vers une belle place à mousserons. Confirmation, ils poussent, encore petits mais ils sont bien là. Cela nous permet d'effectuer une petite récolte. Le cercle s'est à nouveau agrandi, où va-t'il s'arrêter? Les morillons sont toujours présents et rejoignent les mousserons dans le panier. Par contre, ici, pas de morille à voir.

    Insecte non ident.09.0418.01RB

    Rencontre d'un insecte non identifié. Grâce à Côme que nous remercions, correction ce 28.04: il s'agit d'un Meloe poscrabaeus linnaeus.

    Dimanche 19 avril 2009. V.SO.Après la grisaille matinale, beau temps avec quelques nuages.19°.

    Retour au bois à mousserons pour visiter la totalité des places. Ils poussent partout, récolte des plus gros exemplaires. Une prospection dans un autre bois ne donnera rien, sauf le plaisir de parcourir cette nature en pleine croissance. Pour terminer ce beau week-end, voici les photos de récoltes et de séchage. Les mousserons, quelques pézizes et morillons rejoindront la blanquette de veau à l'ancienne.

    Récolte09.0419.01RB

    Deux jours de promenades!

    Récolte09.0419.02RB

    Année exceptionnelle, non pour la quantité, mais pas mal pour la taille!

    Récolte09.0419.03RB

    Mousserons de la St Georges et morillons.

    Sèchoir09.0419.01RB

    Réserve pour les futures préparations.

    Et à présent nous vous quittons car les bois nous appelent. A...

  • MOUSSERONS DE LA St GEORGES

    Samedi 18 avril 2009. V.S.O. 12° Pluie le matin, ensuite gris et brumeux, pour finir avec des belles éclaircies, puis à nouveau de la pluie. Temps bien belge!

    Grosse journée, avec un départ à 09h30, pour visiter plusieurs places car la saison des morilles ne dure pas éternellement. Un détour par des ruines médiévales nous procure une jolie récolte de morillons et la découverte de deux Helvelles élastiques (Leptopodia elastica).

    Helvelle élastique09.0418.01RB

    Nous entamons la descente du versant pour rejoindre notre chemin habituel. Deux autres places avec des beaux morillons s'offrent à nous, là où nous n'en n'avions jamais vu. Encore des pézizes et une agréable surprise à cet endroit, une place de mousserons de la St Georges(Calocybe gambosa ou Tricholoma Georgii).

    Mousseron de la St Georges09.0418.01RB

    Mousserons primeurs 2009!

    Dans cet espace de verdure infinie, nous avons observé le ballet des jeunes poussent de la langue de cerf (Asplenium scolopendrium).

    Langue de cerf09.0418.01RB

    Il manque juste la musique!

    Mais pas de morilles à voir. Aussi, c'est sans grande conviction que nous mettons le cap sur notre Super place. Mais voila, elle n'est pas super pour rien, car après avoir renvoyé des touristes égarés sur le droit chemin, un coup d'oeil suffit pour déjà apercevoir deux superbes esculenta. Elles ont décidé de pousser sur les cailloux, sans doute pour y capter de la chaleur, car ailleurs il n'y a rien à voir sauf en bas du versant, trois pièces se cachent dans les racines d'un frêne.

    Morille09.0418.RB01

     Un des beaux exemplaires sur le tas de cailloux.

    Pour continuer dans la série des "Cherche et trouve", une facile.

    Morilles09.0418.02RB

    Vous en voyez combien?

    Cette journée n'est pas encore terminée, mais le temps manque, aussi nous continuerons plus tard...A demain.

  • La Poularde farcie printanière


    Lundi 13 avril 2009.
    Temps: comme dimanche!

    A sept heure le matin, désossement de la poularde gersoise et préparation de la farce. Avec les os coupés, préparer un fond: 1L d'eau; oignon piqué de 4 clous de girofle; persil en branche; branchette de céléri; un 1/2 poireau; une dizaine de grains de poivre; sel; thym; laurier; une gousse d'ail non épluchée. Laisser cuire et réduire à feu doux.

    • La farce: +/- 500-600 gr de viande (porc, veau, jambon cru ou cuit ...au choix) ici porc et jambon cru.
    • Une bonne portion de morillons et de pézizes veinées sautées dans de la graisse d'oie, bien cuire!
    • Une poignée de persil.
    • Une échalotte et une gousse d'ail.

    Passer le tout au hachoir ou au couteau. Mélanger le résultat avec un oeuf; du cognac; du sel;piment d'Espelette. Farcir votre poularde en la cousant au fur et à mesure. Pour la cuisson, l'idéal est de disposer d'un Römertopf, il s'agit d'un plat en terre cuite avec à l'intérieure la partie inférieure vernisée. Il suffit de le laisser tremper 10 à 15 min. dans de l'eau froide, ensuite d'y placer les aliments à cuire sans ajouter de matière grasse! Placer le Römertopf dans le four froid, régler sur 140°. Première cuisson d'une heure trente.

     Poularde09.0413.01RB

    Bien coudre pour ne pas laisser de trou!

    Poularde09.0413.02RB

    Le grand avantage du Römertopf, en dehors de la cuisson sans matière grasse, est de laisser un four propre, le pied!

    Nous avons laissé le plat refroidir doucement dans le four et réservé le fond. Bon, revenons à nos champignons. En route pour notre place à morille qui enfin à retrouvé son calme habituel. Une très belle morille attend gentillement notre passage, une petite se cache pas trop loin, mais ce sera tout pour ce début de saison. Morille09.0413.01RB

    L'autre face!

    Morille09.0413.02RB

    Nous partons rejoindre des amis pour essayer de trouver l'emplacement d'un phénomène sur un site karstique, nous en profitons pour leur offrir une petite cueillette de morillons et de pézizes sur le chemin. Après un petit rafraîchissement bien mérité, retour vers la poularde.

    Deuxième cuisson, à nouveau pour 1h30. En accompagnement, des asperges et des pâtes.

    Faire cuire les morilles et pézizes dans une matière grasse au choix, en fin de cuisson ajouter de la farine en remuant pendant 2 min. Retirer du feu et laisser refroidir. Réchauffer le fond de poularde et le passer au tamis. Cuire les asperges +/- 12-13 min à la vapeur. Hors feu, commencer à verser le fond sur les champignons en remuant, quand vous obtenez un mélange homogène, replacer sur un feu doux et continuer à ajouter le bouillon pour obtenir une sauce. Vérifier l'assaisonnement. Découper la poularde en tranche, dresser sur des assiettes bien chauffées, disposer les asperges nappées de sauce aux morilles accompagnées d'un petit nid de pâtes persillées. Bon appétit!

    Poularde09.0413.03RB

    Bonne pour la découpe!

    Poularde09.0413.04RB

    A table!

    Ce week-end, morilles suite; morillons et pézizes; ...les mousserons de la St Georges, nous verrons... Vu le temps qu'il fait pour l'instant (pluie, pluie et encore pluie) ça devrait être bon. Bonne soirée et bon week-end à toutes et tous. A...

  • MORILLES 2009

    Dimanche 12 avril 2009. V.S. 15° le matin avec de la brume et un ciel gris, ensuite retour du soleil et 21°.

    Nous pensions débuter par notre Super place, mais le tronçonneur était là, donc demi-tour. Quand même trois photos dans les environs immédiats.

    Orchis mâle groupe09.0412.01RB

    Joli groupe d'orchis mâles.

    Verpe09.0412.01RB

    Non Francis, ce n'est pas un vieux caramel! Arrivée des verpes coniques (Verpa conica).

    Coprinus plicatilis09.041201RB

    Voici une petite troupe de coprinus plicatilis, bien cachés sous l'herbe encore emplie de rosée.

    En route pour un endroit plus calme. Accueil extraordinaire, à un mètre près, notre première morille 2009 nous attend à la même place que l'année dernière. Bon, c'est vrai qu'elle n'est pas très grosse, ni en trop bon état, mais ... la première c'est la première!

    Morille09.0412.01RB

    Nous poursuivons notre chemin en regardant avec encore plus d'attention. Rencontre avec le beau papillon Aurore ou Piéride du cresson (Anthocharis cardamines).

    Aurore09.0412.01RB

    Un morillon solitaire campe sur notre passage, quelle idée! Les pézizes sont toujours là, leur taille augmente et ce n'est pas pour nous déplaire.

    Pézize09.0412.01RB

    Pézize09.0412.02RB


    Pézize09.0412.03RB

    Dans le fond du vallon, sec à cet endroit, le ruisseau à repris un parcours souterrain. Un gros coup au coeur, il s'agit bien d'une superbe esculenta que l'oeil a saisi, rapide dégringolade pour admirer cette deuxième morille du jour.

    Morille09.0412.02RB

    Nouvelle place, mais pour l'instant il s'agit d'une isolée, nous espérons la confirmation. Quelle belle journée, nous rentrons gaiement avec une récolte appréciable, nous vous parlerons du plat du lundi avec ces cueillettes pascales. Bonne soirée ou journée à tous et à...

  • Morillons suite...

    Samedi 11 avril 2009. V.S.12° le matin, gris et pluvieux. Après-midi, le soleil revient et la température grimpe à 20°.

    Premièrement, pour le petit jeu du dernier article, voici une photo nettement plus détaillée pour trouver les deux morillons.

    Recherche de morillons.02

    Un peu plus facile, non? Pourtant sur le terrain, nos yeux ne possèdent pas de zoom et nous vous assurons que les morillons c'est pas de la tarte!

    Voici à présent ces mêmes morillons que nous avions laissé la semaine dernière.

     Morillons une semaine.09.0411.02RB

    Maintenant au niveau du sol!

    Morillon une semaine.09.0411.01RB

    Voilà ce que ça donne, sept jours de croissance, en sachant que la semaine a été régulièrement arrosée. Jolie petite récolte que vous verrez plus tard. Continuons pour ce samedi, pas encore de trace de mousserons, par contre, l'orchis mâle commence à fleurir.

    Orchis mâle09.0411.01RB

    Rencontre comique avec la "Plante escargot", certain oiseaux cassent les coquilles de ces gastéropodes en les tapant sur des cailloux pour pouvoir les manger. Une petite futée s'est emparée de ce casque improvisé pour se protéger!

    Plante escargot09.0411.01RB

    Au rayon des curiosités, les morillons jumeaux.

    Morillons jumeaux09.0411.01RB

    Fin du premier épisode de ce long week-end. A ...