• Mai 2009 suite et déjà presque fin...!

    Samedi 09 mai 2009. V.SO. +/- 18°.Beau quelques nuages, pluie en fin d'après-midi.

    Les jacinthes, les orchis mâles sont toujours en fleur. Les platanthères vont fleurir, les ficaires se meurent. C'est la fin des mousserons, encore une petite récolte, mais ce sera la dernière.

    Mousserons de la St Georges09.0509.01RB

     Pas de morille à voir! Dans un autre bois un cadavre de pézize et un mousseron grand comme une assiette sont les seuls champignons visibles. Nous avons la chance de pouvoir vous présenter une autre orchidée:

    Listera ovata09.0509.01RB

    Il s'agit de la double feuille (Listera ovata).

    Listera ovata09.0509.02RB

    Fin de la saison pour ces premiers champignons printaniers. Un bilan? bon, que dire? Malgré un rude hivers, ce n'est pas une grande année dans notre région. Un hivers fortement neigeux est peut-être favorable dans des régions plus sèches? Comme pour les autres espèces, c'est bien un ensemble de conditions qui doit concorder. En particulier cette année, nous pensons que l'hivers persistant tardivement, est certainement un élément défavorable. En effet, souvent une courte période au mois de mars affiche des températures supérieurs à 15°. Cette année, rien de tel, aussi la terre était-elle trop froide? Possible car nous avons constaté que les morilles poussaient là où la chaleur du jour s'accumulait, c'est à dire, près et même sur les pierres ou à l'abris des racines plein sud. De plus, elles étaient directement de belles tailles,mais en petit nombre, alors qu'en général les premières sont difficiles à trouver car bien petites.

    28-05-2009, 00:01:08

    année à morilles


    Dans les Hautes Alpes, ce printemps a été exceptionnelle en cueillette de morillons et morilles - tous les indices donnés sont vérifiés, mais encore un truc - suivez les coulées de gibier - sûr vous trouverez une morille sur ce passage !

    SYLVIE GIRARDEY
    sylvie.girardey@gmail.com

    21-05-2009, 19:47:22

    morilles énorme et rares


    slt début mai 2009 g trouver une morilles de 500 G énorme!!! et le lendemain ya un amie qui en a trouver une de 710 g

    antho

    30-04-2009, 22:23:40

    Morilles 2009


    Suis allé sur nos endroits habituels le week-end dernier et je n'ai RIEN trouvé à part un sachet de morillons... Que se passe-t-il cette année ? Quel est le statut de votre récolte ? En outre, j'ai trouvé énormément de frênes morts !!! Effet du gel ?
    Bonne soirée

    Berbichou
    hhcsl@yahoo.com
    Voici quelques commentaires reçus (bienvenue et merci à eux) qui montrent bien les différences par région même si elles ne sont pas toutes situées. Pour la Belgique, sur un territoire restreint, bien des différences sont déjà remarquées d'une place à l'autres,(nous pensons à Denise qui a eu de belles récoltes), que dire pour un pays comme la France? Pour les frênes morts de Berbichou, nous avons déjà remarqué que dans les jeunes frênaies, une sélection naturelle s'exerçait. Chaque année une partie des frênes meurent pour laisser la place aux plus forts, il n'est pas étonnant qu'un hivers rigoureux augmente les pertes parmis les sujets les plus faibles ou malades. Sylvie nous parle des coulées (passages,chez nous) de gibier propices aux morilles, c'est certain, en effet les radicelles blessées des plantes laissent écouler leur suc et favorisent les poussées. Les engins forestiers, les VTT,... produisent les mêmes effets, mais les engins à moteurs produisent malheureusement beaucoup plus d'effets néfastes! Voilà pour cette synthèse sur les morilles, nous ne prétendons pas détenir le secret absolu sur les poussées des morilles (et heureusement!), nous apprenons d'année en année et c'est bien ce qui nous pousse au fond des bois! Dernière surprise morilles 2009, c'est sur le blog de Guit qu'il faut la voir!
    16 et 17 mai 2009.
    Nous nous rendons pour la dernière fois cette année dans ce bois "de printemps" pour photographier la platanthère des montagnes.
    Platanthera chlorantha09.0516.01RB
    Les cadavres de mousserons sont encore présents. En route pour nos "bois d'été", Quel plaisir de retrouver ces parfums et ces endroits porteurs de tant de souvenirs, même si pour les champignons c'est le calme absolu sauf quelques petits inconnus.
    Non identifié09.0517.01RB
    Le nèflier est en fleur.
    Nèflier09.0517.01RB
    Pour terminer ce week-end, un petit truc de coureur des bois, rien de tel qu'un peu d'aspérule odorante dans la voiture pour la parfumer délicieusement! Vous laissez sècher sur place, ça fonctionne également sans les fleurs.
    Aspérule odorante09.0516.01RB

    Jeudi 21 mai 2009. V.SO. +/- 20°. Beau avec quelques nuages. Belle promenade dans les environs où nous aurons le plaisir de voir les premières russules charbonières et jaunes, mais trop avancées et mangées pour une photo. Une autre surprise plus risquée avec la formation d'un essaim d'abeilles.
    Essaim d'abeilles09.0521.01RB
    Très vite la branche supportant l'essaim va céder sous le poids mais sans tomber.
    Essaim d'abeilles09.0521.02RB
    Samedi 22 mai 2009.V.O. NO. +/- 24°. Matinée ensoleillée, les nuages s'accumulent dans l'après-midi, malgré une tendance orageuse le temps reste sec. Visite d'un autre bois de saison avec des retrouvailles parfois surprenantes comme une mise à blanc d'une vieille sapinière qui heureusement ne donnait rien. Plus loin, un vieil arbre mort que l'on craignait de voir tomber à chacun de nos passages, qui a tenu au moins dix ans, a décidé de ne plus résister. Nous l'avons tant regardé et maintenant nous passons au-dessus de lui!
    Pas de champignons à voir, ce sera pour le prochain week-end.
    Coquelicot09.0521.01RB
    Nous terminons ici avec ce beau coquelicot que nous vous offrons avec beaucoup de plaisir. C'était un peu plus long aujourd'hui, mais il y avait un ...peu... de retard! A bientôt!
  • Mai 2009

    Vendredi 01 mai 2009. V.S. S.O. Très beau, de 21 à 24°.

    Après une journée bien occupée, mais loin des champignons, un rapide passage au bois des mousserons s'imposait. Ils poussent gentillement, mais pas une morille à voir!

    Samedi 02 mai 2009. V.S. S.O. Beau, 16/17° quelques nuages.

    Une visite à la super place à morilles ne donne rien. La végétation change déjà fortement et annonce la fin de la saison pour les printaniers, seul les mousserons devraient encore tenir une bonne semaine,sauf coup de chaleur. Les fleurs sont superbes et nous ne résistons pas à les pixelliser pour vous faire partager ce bonheur.

    Stellaire holostée09.0502.01RB

    La stellaire holostée ou langue-d'oiseau ( Stellaria holostea).

    Inconnue09.0502.01Rb

    Une non-identifiée bien velue!

    Véronique petit chêne09.0502.01RB

    La Véronique petit chêne (Véronica chamaedrys).

    Nous décidons de partir vers nos ruines pour explorer un vallon inconnu. En chemin, nous nous arrêtons pour vérifier une place où nous avions déjà trouvé deux morilles. Rien, mais une belle chute pour Michel sur la pente d'un talus, rien de grave! Juste l'arrière-train encrassé et un poignet un peu douloureux, les risques du métier! Cette halte nous permet également de pouvoir observer un oiseau un rien particulier. Mieux encore, malgré la distance nous séparant, plus ou moins trente mètres, nous parvenons à capturer son image. La qualité n'est pas trop bonne, mais bon...

    Cincle plongeur09.0502.01RB

    Voici le Cincle plongeur (Cinclus cinclus). C'est le seul oiseau capable de marcher sous l'eau sur le lit d'un ruisseau rapide. Cela lui donne la possibilité de capturer ses proies, insectes aquatiques, têtards et vers. C'est la deuxième fois que nous le rencontrons à cet endroit, la première avec seulement le GSM pour appareil photo, autant dire qu'il n'y avait que nous pour voir le cincle sur l'écran!

    Nous explorons à présent un joli vallon relativement abrupt et envahi d'une flore calcicole des plus intéressante. Ca renforce fortement nos espoirs de trouver quelques champignons. Beaucoup de frêsnes bordent le sentier, les orchis mâles sont nombreux et poussent en groupe. Nous entrevoyons le sommet lorsque nous apercevons des pézizes veinées. De superbes spécimens se cachent sous la végétation, c'est avec beaucoup d'attention qu'il faut se déplacer et écarter précautionneusement de la pointe du bâton les orties et autres végétaux. Nous venons de trouver une station exceptionnelle, la quantité et la qualité nous étonnent vraiment car nos autres places à pézizes sont rarement productives si tardivement.

    Pézizes09.0502.01RB

    Oubliée la montée!

    Pézizes09.0502.02RB

    Certaines ne se cachent même pas.

    Récolte de pézizes09.0502.01Rb

    La récolte de pézizes!

    Un rapide coup d'oeil dans les environs nous invite à revenir le lendemain. Pour terminer cette journée bien agréable, encore quelques fleurs à vous offrir.

    Orchis mâles09.0502.01RB


     Dimanche 03 mai 2009. V.S.O. O. Plus gris, +/- 16° quelques gouttes mais également du soleil.

    Nous retournons faire une récolte de mousserons dans leur bois, les cercles les plus productifs étant protégés dans une vieille pinède. Un cercle exposé sur le versant sud a les champignons trop avancés pour être récoltés.

    Mousserons09.0503.01Rb

    Sur ce genre de ligne nous laissons un exemplaire sur cinq, le moins beau ou attaqué.

    Mousserons09.0503.02Rb

    C'est dans cette pinède que nous observons les plus grandes variations de couleur au niveau du chapeau et parfois dans un même cercle.

    Mousserons09.0503.03Rb

    Encore une belle récolte et beaucoup d'amis heureux. Nous avons confectionné une bonne soupe de mousserons au cresson, quel délice!

    Phallus impudicus09.0503.01RB

    Phallus primeur 2009! En fait, il y en avait trois près d'un des cercles de mousserons. Nous retournons au nouveau vallon qui nous réservera encore une jolie récolte de pézizes et la découverte de deux cercles de mousserons de la St Georges, mais également sur un versant exposé avec un résultat négatif sur l'état des champignons.

    Nous essayerons de vous relater notre dernier WE un rien plus vite que celui-ci. Nous donnerons notre synthèse sur cette saison 2009 pour les morilles, comme ça nous répondrons à Berbichou qui nous a contacté il y a déjà quelques jours (bienvenue et désolés pour le retard!). Bonne nuit, bonne journée à toutes et tous. A...