• Dernière semaine pour les morilles?

     


    Bonjour à toutes et tous,

    Normalement ce devait être LE week-end des morilles, mais ce ne le fût pas!

    Nous parlons pour notre région où ce printemps 2012 n'est pas très bon pour les amateurs de champignons, seul le polypore soufré est de toute beauté, les conditions lui conviennent!

    DSC_0018.JPG

     

    DSC_0019.JPG

    Samedi 28 avril, V. SE, +/- 20°, nuageux à beau, lourd.

    Visite de quelques stations où nous découvrons facilement quelques morilles rondes, Morchella esculenta var. rotunda, déjà bien attaquées par la famille des gastéropodes. Nous continuons vers deux places à esculenta, là... rien!

    DSC_0003.JPG

    Une pézize pour nous consoler et quelques mousserons bien frais, non véreux, mais pas très gros. L'orchis mâle dont nous avons suivi le développement est enfin en fleurs.

    DSC_0009_001.JPG

     

    DSC_0014.JPG

     

    Dimanche 29 avril, brumeux, gris et frais le matin avec des averses et un vent du secteur S assez fort, +/-15°. Après-midi, ciel bleu, soleil, 20°.

    C'est sous la pluie que nous visitons notre toute bonne station à esculenta. Même ici ce n'est pas la foule, nous en trouvons six dont deux petites.

    Sous le soleil l'après-midi, deux autres places ne donneront rien, sauf le plaisir de la promenade. Nous apercevons encore quelques mousserons de la taille des Parisiens... Heureusement qu'il y a les polypores pour les photos!

    DSC_0024.JPG

    Bilan actuel de ce printemps: une dizaine de morilles, quelques pézizes et mousserons, pas un seul morillon, ni de verpe!

    Nous profiterons de ce 1er mai pour repartir au fond des bois...

    Dans l'article précédent, nous vous avons parlé d'une petite aventure avec une photo à la clé. Voici l'explication, j'avais déjà remarqué, grâce aux jumelles, une entrée probable d'une cavité dans une petite paroi rocheuse, ce jour-là, je décide de vérifier. Arrivé près de cette supposée entrée, il y a un talus assez raide, terreux et sans prises qui fait obstacle, n'étant pas habillé pour entreprendre une approche un rien salissante, je tends l'appareil-photo à bout de bras, flash forcé, je cadre grâce à l'écran orientable (très pratique!), je vois le trou noir et je flash! Je dépose mon sac, les jumelles et l'appareil-photo pour me hisser cinquante centimètres plus haut sur le talus, juste pour voir le bas de l'entrée qui s'avère bien suffisant pour s'y glisser, visiblement ça file vers le bas. Arrive l'instant de découvrir les photos à l'écran et là, très vite j'aperçois une forme qui laisse penser à la tête d'un équidé, quelques autres formes peuvent faire penser que la main de l'homme a travaillé la pierre pour y graver quelques images. En Belgique, il s'agirait d'une découverte majeure, aussi je préviens un ami spéléo qui comme moi se met à rêver, rendez-vous pris, nous nous rendons sur place dimanche dernier. Il faudra très vite admettre que seul un effet optique a créé les gravures espérées, ce n'est pas une paroi plane comme la photo le laissait penser. Bref, seul un blaireau a habité les lieux et certainement un renard actuellement, nous le laisserons bien tranquille et si la cavité n'est pas répertoriée dans l'inventaire des sites karstiques en Wallonie, elle avait déjà été visitée comme en témoigne une vieille plaquette et avait fait l'objet de tentatives de désobstruction.

    C'est dommage, mais quel plaisir d'avoir espéré pendant une semaine et puis ça m'a permis de remettre la truffe dans la glaise (il y a toujours des champignons partout sur ce blog!), merci Benoît, j'ai passé un bon moment!

    P1070601.JPG

     http://www.grps.be/home/news-1

    DSC_002902.jpg

    Bonne soirée, bon 1er mai et à...

  • Morilles, mousserons, pézizes & co!

    Bonjour à toutes et tous,

    Week-end de giboulées sous un vent de SO-O, +/- 10°. Heureusement quelques belles éclaircies ont égayé nos balades. Les morilles sont présentes en petit nombre et relativement petites. Les pézizes sont rares, les premiers chapeaux de mousserons arrivent, le polypore soufré prospère, des polypores écailleux sont apparus et il y a encore des Collybies à pied velouté!

    Nous avons également vécu une belle aventure que nous relaterons ultérieurement, mais pour vous mettre sur la piste, sachez que notre ancienne passion pour la spéléo n'y est pas étrangère, la deuxième photo vous indique le pourquoi de cette histoire, enfin il faut le voir! N'hésitez pas à nous faire part de vos idées, merci! 

    Pour illustrer ce week-end, nous vous avons concocté un petit montage vidéo, mais nous afficherons quand même les photos. Bonne découverte!

     

    DSC_0038.JPG

     Voici les vedettes du jour, Calocybe gambosa, les Tricholomes de la St Georges qui sont arrivés presque au jour J, bonne fête Georges, notre voisin et à tous les autres à J+1.

    Et la photo mystère...

    DSC_002902.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    DSC_0002.JPG

     

    DSC_0006.JPG

     

    DSC_0009.JPG

     

    DSC_0014.JPG

     

    DSC_0016.JPG

     

    DSC_0025.JPG

     

    DSC_0026.JPG

     

    DSC_0028.JPG

     

    DSC_0029.JPG

     

    DSC_0035.JPG

     

    DSC_0037.JPG

     

    DSC_0042.JPG

     

    DSC_0046.JPG

     

    DSC_0047.JPG

     

    DSC_0052.JPG

    Il y avait aussi des oreilles de Judas.

    P1070604.JPG

     

    DSC_0054.JPG

    Nous terminons avec ces superbes polypores écailleux. Beaucoup de visuel dans cet article mais il semble que vous aimez ça, donc pourquoi s'en priver!

    Bonne semaine avant le futur long week-end, bonne soirée et à...

     

  • Dans le pétrin!

    Bonjour à toutes et tous,

    Voici un article un rien en dehors de l'actualité, nous reviendrons sur notre journée champignons. Nous avions déjà réalisé un article sur la fabrication de notre pain (voir colonne de gauche, un clic sur la photo du pain), depuis, nous avons acheté un pétrin qui nous permet de faire +/- 7.8 kg de pâte en une seule opération, c'est la quantité utilisée pour confectionner 6 pains, c'est également la capacité de notre four. Les robots ménagers habituels n'acceptent que +/- 1.5 kg de pâte. Nous avons longtemps cherché et entre le ménager et le professionnel (inabordable financièrement), nous avons trouvé un compromis. 

    C'est le même fabricant que notre moulin à céréales qui le propose, légèrement plus onéreux que le ménager, mais vous disposez d'une marmite en inox de haute qualité de 17 L qui peut vous servir pour autre chose. Le rangement est très pratique, il suffit de retourner le bloc moteur à l'intérieur de la marmite et le tour est joué. La conception même de l'appareil garantit une longévité certaine du moteur car le bras du pétrin se loge dans l'axe de ce dernier.

    Même si cet article semble un rien publicitaire, rassurez-vous, il n'en est rien. Nous voulons juste partager notre expérience avec tous les amateurs, particuliers ou même traiteurs (salut Eric!), restaurateurs. Afin de ne pas créer de précédent, vous ne trouverez pas le lien du fabricant, mais avec un rien de perspicacité cela ne devrait pas vous poser de problèmes ;-)

    Nous laissons découvrir l'engin avec une photo et une vidéo!

    Bonne soirée et à...

    008.JPG

     



     





  • Premières morilles 2012, suite...

    Bonjour à toutes et tous,

    Voici la suite du dernier article et pour débuter un gros plan de la coquine qui se dissimulait à vos yeux sur la photo.

    DSC_0016.JPG

     

    DSC_0015.JPG

    La feuille roulée sur la droite de la morille doit vous aider à resituer celle-ci sur la photo générale.

     

    DSC_0007.JPG

    Un petit doublé!

     

    003.JPG

    La plus grosse du week-end, déjà attaquée, qui a dit de les laisser grandir?

    Le polypore soufré est également de la partie, nous prélevons deux morceaux pour enrichir le vol-au-vent maison.

     

    DSC_0010.JPG

     

    DSC_0011.JPG

    Cela fait déjà quelques années qu'il revient sur le cadavre de ce merisier, sauf l'année dernière car il faisait trop sec et chaud.

    Pour suivre, une recette bien alléchante et pratique pour les petites récoltes:

    Petit flan aux morilles

    Par personne: 1 oeuf; 10 cl de bouillon de volaille; persil haché; sel; poivre et piment d'Espelette; des morilles; un peu de graisse d'oie; facultatif: 1 petite échalote.

    Faire revenir les morilles à feu vif dans la graisse d'oie. Laissez refroidir. Battez l'oeuf et incorporez les autres ingrédients,  remplissez un récipient individuel prévu pour une cuisson au four, essayez de terminer en déposant une petite morille sur le dessus ou une moitié si...En pleurs

    Faire cuire 15 minutes au bain-marie dans le four préchauffé à 180°.

    Bonne dégustation!

     

    004.JPG

     

    006.JPG

     

    010.JPG

     

    01401.jpg

    Nous ne vous quittons pas sans vous proposer l'inconnu du jour

     

    DSC_0018.JPG

    Pour terminer en beauté, avec chaleur et exotisme, voici la jolie carte que Francis et Dedette, d'Etang et Chalet, nous ont envoyé de leur périple en Amérique du sud. Merci à eux pour cette délicate attention, (tu as vu la ressemblance avec le gars du timbre Francis? Pas possible, tu l'as fait exprès?)

    Carte.jpg

    Bonne soirée à tous et à...

     

     

  • Morilles...

    DSC_0008.JPG

    Bonjour à toutes et tous,

    Visiblement elles sortent partout, chez nous ce n'est pas encore l'explosion et il faut y regarder à deux fois pour les apercevoir. Elles sont petites , gris clair et comme d'habitude très discrètes. Voilà pour ce petit article en guise d'apéro, nous vous laissons avec un petit exercice pratique,

    DSC_0013_001.JPG

    ... pour info, il n'y en a qu'une à trouver!

    Bonne journée et à...

    Bon comme il n'y a pas de réponse, nous allons vous aider avec un petit découpage...

     

    DSC_0013_002.jpg

    C'est mieux?

    Bonne soirée et à ...

  • Morille?

    Bonjour à toutes et tous,

    Et bien non elles ne sont pas là! Du moins pas chez nous, tout est à nouveau un rien bouleversé, il y a encore des jonquilles et les jacinthes fleurissent déjà avec seulement quelques fleurs pas trop formées. Le coup de chaleur de mars n'a rien apporté de favorable. Seules les pézizes sont décidées à se montrer, mais en nombre limité.

    Une fois n'est pas coutume, aussi débuterons-nous les photos par la faim...

     

    DSC_002701.jpg

    Premiers champignons (pézizes) et premières asperges sur pâtes à l'ortillaise, au deux jambons, oeuf poché.

    La suite en images pour vous donner une idée de l'évolution printanière.

    DSC_0003.JPG

     

    DSC_0003_001.JPG

     

    DSC_0010.JPG

     

    DSC_0020.JPG

    Voilà pour les pézizes veinées.

    DSC_0007.JPG

    La Parisette ou le raisin de renard, Paris quadrifolia.

     

    DSC_0012.JPG

    L'orchis mâle continue à grandir.

     

    DSC_0013.JPG

    A côté de l'orchis, la listère ovale ou double-feuille, Listera ovata, également une orchidacée.

     

    DSC_0024.JPG

     La corydale déjà un rien fanée.

     

    DSC_000202.jpg

    Décidément il y a toujours des personnages bien étranges qui rôdent dans les bois....et oui nous ne sommes pas les seuls!

    Aujourd'hui, juste un petit tour pour vérifier si les morillons n'avaient pas envie de faire une sortie, mais rien, rien de rien! Juste pour le plaisir quelques photos en Entre-Sambre-et-Meuse, ce dimanche, sous la pluie, enfin de retour avec un vent d'O.S.O et 11°.

     

    DSC_0001.JPG

     

    DSC_0003_002.JPG

     

    DSC_0005.JPG

    Bon et les morilles? Promis juré, c'est pour bientôt!

    Nous vous souhaitons une bonne et courte semaine, de la patience et à...