Le temps des chanterelles

Bonjour à toutes et tous,

Toujours pas de cèpes sauf parfois un bébé ou l'autre, heureusement les chanterelles sont là pour notre plus grand plaisir. Les pieds-de-mouton se retirent doucement, il faut dire qu'il y en a eu un nombre impressionnant! Côté surprise, deux belles, mais ce sera en photos. Pour débuter, honneur aux jolies demoiselles, brunes ou blondes, dans leur robe inimitable, c'est un régal pour les yeux et dans une farce aussi!

DSC_0004_001.JPG

DSC_0013_001.JPG

Prêtes pour la danse!

Les Cibarius sont toujours présentes, les amateurs se bousculent, parfois dans des positions dignes des meilleurs gymnastes, pour arriver à leurs fins et assouvir leur faim.

DSC_0015_001.JPG

A nouveau un bolet esseulé presque à la même place que le dernier. Il s'agit de Leccinum aurantiacum, le bolet orangé ou le tremble rouge pour notre ami Guit du SO.

DSC_0004_002.JPG

Une jolie Helvelle crépue, Helvella crispa.

DSC_0001.JPG

La tremelle gélatineuse, Pseudohydnum gelatinosum

DSC_0022.JPG

Et les surprises du jour, pour commencer un Cordyceps peut-être capitata

DSC_0001_002.JPG

Les Cordyceps sont des champignons qui parasitent soit, des champignons souterrains, soit des larves d'insectes.

Pour suivre une chanterelle que nous n'avions jamais observée, la sinueuse, Pseudocraterellus sinuosus.

DSC_0016_001.JPG

DSC_0018_001.JPG

La qualité du camouflage est extraordinaire! C'est une espèce rare à préserver absolument!

Nous vous souhaitons une agréable fin de semaine, même si la météo n'est pas très encourageante, mais c'est de saison et nécessaire pour nos activités fongiques.

Bonne soirée ou journée, et à ...

 

 

Commentaires

  • Pour le tremble rouge, je trouve que ce champi est très goutu (enfin le chapeau)
    Par ici, il est assez recherché
    Pour la sinueuse, en effet elle sait très bien se cacher. J'en avais trouvé l'an dernier, sur une micro place de 2 m²
    Pour les chanterelles, alors il était bon ce coq farci?

    la bise à vous 2

  • Coucou à tou(te)s,

    Pour finir, j'ai eu plus de chances que vous!!!! (faut bien que je me rattrape par rapport à vos morilles! lol) . Ce dimanche, nous sommes allés en ballade en forêt (Ardennes). J'ai trouvé: Des chanterelles en tubes, encore des girolles, quelques pieds de mouton et... pas mal de cèpes de bordeaux!!!!!! YEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEES! Les bolets bais ont été laissés sur place.

    Mais aussi en arrivant: Une harde de 7 biches qui nous ont regardé pendant un bref instant (dés l'entrée dans le bois!), arrêt sur image... Je crois qu'elles se sont dit "qui c'est ceux-là? Z'ont pas l'air d'avoir des fusils... Venez, on se casse quand même les filles!" et elles se sont enfuis, non sans regarder encore un peu par moment...

    Question observation: beaucoup de russules encore et toujours (jaunes et blanches, caméléons, émétiques, jolies,...), des bolets douteux (de fiel sans doute) et... des faux-hydnes gélatineux...

    Mon fils avait effectivement l'air fier de lui (il adore les pieds de mouton), "oh regarde maman, des pieds-de-mouton gris transparents... (il poigne dedans) Ouah, beurk! C'est tout mou et tout gras!". "Ce sont sans doute des hydnes loulou, vu les aiguillons en dessous, donc, même famille que le pied de mouton, mais la consistance est effectivement pas géniale... On laisse sur place!". Retour maison, nez dans le bouquin de champipis: faux-hydne gélatineux... Comestibles??? Ah ouaih... Goût de résineux, faut avoir du courage surtout passer la barrière de la consistance berk!

    Bisous à tous et toutes!

  • Salut Guit,
    Ouais ils étaient bons! Un délice, tu aurais fait des pieds et des mains pour en avoir.... Quand passes-tu au désossage? C'est trop top! La farce était faite avec de la viande de porc hachée maison, oignons, échalotes, persil, œuf, chanterelles, épices et Armagnac de Calignac. Les croquettes "maison" étaient passées dans de la chapelure "maison" également! Une petite salade avec un morceau de Sommière et de la tarte aux pommes "maison" en dessert.
    Bon je te laisse avec ta purée de vieux cèpes verts aux vers, bon ap ma Guitoune et la bise à vous 4!
    Bonjour Laurence,
    Ah ben voilà, des cèpes et des biches, et puis quoi encore (:-(? Ici les bolets sont absents, peut-être vont-ils revenir, à suivre... Pour la trémelle gélatineuse, il faut en avoir envie pour la goûter et puis c'est cru, donc risqué!
    Bises aux gaumaises et gaumais.

  • Bonjour
    J'ai découvert ce site il y a peu de temps, et j'apprécie la qualité des articles et les commentaires des intervenants.
    J'ai eu l'occasion de cuisiner dernièrement des faux-hydnes gélatineux, c'est vrai qu'il faut une bonne dose de curiosité, pour en manger, mais crus, avec une sauce gribiche qui relève un peu le gout, c'est une bonne expérience.
    Voila encore une recette:
    1/3 de museau de porc en salade
    1/3 de pied de veaux toujours en salade
    1/3 de faux-hydne gélatineux crus en vinaigrette
    Un peu de persil ciselé pour la couleur.... c'est super!
    Nota: attention à la consommation des champignons crus.
    A propos des Hydnes,
    Vous avez évoqué dernièrement, un pesto de pied de mouton, à venir???
    Je trouve encore quelques spécimens, dans la Drome, et j'aimerai bien tester cette recette,
    Si vous avez des idées sur cette recette, faite moi signe.
    Merci ,à bientôt JMP

  • Bonjour Jean-Marc et bienvenue,
    Merci pour ton commentaire!
    Pour cuisiner ce faux-hydne gélatineux (ou trémelle gélatineuse, trémellodon gélatineux), on peut le blanchir avant de le préparer, cela supprime les risques ce contracter la "maladie du renard" (*/- 15 contaminations p/an en France, majoritairement en Franche-Comté).
    Pour le pesto de pieds, nous donnerons la recette ce week-end, Jean-Marc, tu peux prévoir des noix, du parmesan, de l'ail, de l'huile d'olive et ... des pieds-de-mouton!
    Bonne journée à tous!

  • Bonjour
    J'ai bien noté pour les ingrédients, pas de soucis pour les noix, je suis producteur, y compris l'huile de noix, pour mes besoins personnels.
    Il me manque les pieds de mouton, car ce weekend, la cueillette était essentiellement composée de chanterelle grises et jaunes, ramassées dans le Jura.
    Mais je ne désespère pas de les trouver, cette semaine dans la Drome ...
    Pour ma part,la réalisation des pestos de basilic, roquette, orties ou ail des ours, se fait avec des produits crus, c'est pourquoi j'attendais une recette avec impatience, car je n'ai jamais consommé ces champignons crus.
    Vu les risques, je préfère me contenter, de votre façon de faire, qui me parait délicieuse.
    Je vous ferai part, bien entendu du retour d'expérience
    merci et bonne semaine!

Les commentaires sont fermés.