• Il n'y a pas que les chanterelles

    171120143.JPG

    Bonjour à toutes et tous,

    Que dire de cet automne à nouveau hors normes? Ce dimanche 23 novembre, 14°,  soleil et chanterelles dans les bois, quel plaisir!

    Les photos du jour, un peu de tout, pas toujours avec le nom, pas trop envie de chercher, juste le plaisir de l'œil et l'ambiance du moment. Je l'ai déjà dit, je me répète, c'est peut-être l'âge, j'aime vraiment toutes les saisons. La photo d'introduction? Non ce n'est pas la pluie, ce sont les gouttelettes émanant des pores du polypore marginé, quel spectacle, de véritables concrétions fongiques!

    171120144.JPG

    171120141.JPG

    171120142.JPG

    171120145.JPG

    Les hypholomes très photogéniques sont présents pour assurer l'ambiance.

    171120146.JPG

    231120145.JPG

    171120140.JPG

    Les armillaires sont également de la partie.

    171120147.JPG

     

     

    171120148.JPG

    Pour ceux qui ne connaissent pas les Daltons, de gauche à droite: Averell, William, Joe et Jack... oui bon, je ne le ferai plus !

    Et voici un cèpe du SO.

    171120149.JPG

    231120140.JPG

    231120141.JPG

    231120142.JPG

    231120143.JPG

    231120144.JPG

    Pas d'image de chanterelles, un rien saturé, hier encore 3,5 kg et ce n'est pas pour ennuyer Laurence... ( Nous te réservons un bocal de séchées si tu veux...).

    Pour terminer, quelques paysages condruziens de saison.

    1711201411.JPG

     

    1711201410.JPG

    Non ce n'est pas Huy, c'est Chooz ! (Pour ceux qui ne suivent pas il y a Wikipédia ;-)

    1711201412.JPG

    Chemin du retour, heureusement ça descend, c'est mieux avec un panier plein !

    231120146.JPG

    Bonne semaine à toutes et tous, et à ...

     

  • Automne printanier...

    Bonjour à toutes et tous,

    Même si ces derniers jours les températures diminuent sensiblement, ce début novembre était vraiment agréable, quel plaisir pour les sorties dans les bois! Le vent reste presque tout le temps au Sud et la pluie reste discrète et noctambule. Les chanterelles sont toujours l'espèce la mieux représentée mais en diminution, c'est relativement calme. Voici un aperçu de nos trouvailles:

    DSC_0013_001.JPG

     Les amanites, toujours aussi discrètes, une rare tue-mouche en bon état;

     

    DSC_0002.JPG

     Un beau pied-rouge.

     

    DSC_0005.JPG

    Un bolet jamais présenté sur le blog, le tacheté, Suillus variegatus.

    DSC_0006_001.JPG

    Et encore une pour confirmer la détermination, légèrement bleuissant à la coupe.

    DSC_0007_001.JPG

    Pour rester dans les bolets, un cèpe de Bordeaux, décidément bien rare chez nous cette année!

    DSC_0009.JPG

    Pour les adeptes du couteau au ras du sol, regardez bien la taille du pied ci-dessus et sur la photo "portrait de famille", ça donne à réfléchir non? Pour rappel, nous "cueillons" le cèpe par de lents mouvements de rotation pour doucement le décrocher et ensuite nous rebouchons soigneusement pour éviter le dessèchement du mycélium. 

    DSC_0003.JPG

    Laccaria amethystea de près ... et à l'échelle!

    DSC_0006.JPG

    Bravo l'artiste, quelle sculpture!

    DSC_0007.JPG

    Pieds-bleus et lactaires détestables participent également aux joies de la récolte.

    DSC_0001.JPG

     

    DSC_0013.JPG

    Une russule (d'Anderlecht, amis français ne cherchez pas c'est une belge;-)

    DSC_0015.JPG

    Pour suivre la série "chanterelles"

    DSC_0001_001.JPG

    DSC_0002_001.JPG

    DSC_0003_001.JPG

    DSC_0004.JPG

    DSC_0005_001.JPG

    DSC_0007_002.JPG

    DSC_0009_001.JPG

    DSC_0018.JPG

    DSC_0019.JPG

    DSC_0021.JPG

    DSC_0025.JPG

    Quelques fleurs accentuent l'atmosphère printanière, mais le soir venu, les plats se font plus saisonniers.

    DSC_0021_001.JPG

    DSC_0018_001.JPG

    DSC_0023.JPG

    Variation du hachis Parmentier en version forestière aux chanterelles.

    Pour clore cet article, oui je sais un peu long, autant finir en beauté en partageant avec vous un petit moment de bonheur. Est-ce le beau temps ou de saison, mes connaissances ornithologiques ne sont pas suffisantes pour l'expliquer, mais un couple de pic épeiche nous a offert une jolie séance d'acrobaties aériennes. Si la qualité des photos n'y est pas (si quelqu'un dispose d'un 400 ou 500mm qui ne sert pas ....), l'ambiance, elle y est. Merci à ces deux pilotes extraordinaires pour cette exhibition de haut vol!


    Bonne fin de semaine, et à ... 

  • Chanterelles

    DSC_0004.JPG

    Bonjour à toutes et tous,

    Hé oui, c'est toujours les vedettes, elles sont magnifiques, nombreuses et d'une grande qualité. Les conditions météorologiques actuelles sont très favorables et il y a des belles découvertes à faire.

    Mais d'abord la série "chanterelles".

    DSC_0002_001.JPG

    Au bord du "gouffre" ( un trou dans une vieille souche), regardez la trouvaille à l'arrière plan.

    DSC_0003.JPG

    Chantharellus "speleogeus" ;-)

     

    DSC_0004_001.JPG

     

     

    DSC_0015_004.JPG

    Dans la famille des bolets, c'est plus calme, quelques edulis, des bolets bais, des bouviers, discrètement, en petite quantité.

    DSC_0002.JPG

    DSC_0015.JPG

    DSC_0012_001.JPG

    DSC_0013.JPG

    Bel exemplaire du bolet beau pied, Boletus calopus.

    DSC_0005.JPG

    Les russules sont plus nombreuses et toujours aussi agréables à regarder avec leurs multiples couleurs.

    Chez les amanites, c'est également la discrétion qui est de mise. La tue-mouche est rare, les épaisses un rien plus présentes, seules les citrines poussent un peu partout.

     

    DSC_0013.JPG

    Pour terminer ce rapide aperçu, deux champignons pour le plaisir de l'image, le dernier étant une trémelle gélatineuse, Pseudohydnum gelatinosum.

    DSC_0010_001.JPG

    DSC_0010.JPG

    En consultant le site du Ministère de la Santé en France, j'ai découvert des statistiques concernant les intoxications dues aux champignons, pour une partie (petite!) de cette saison 2014, voici le lien avec des conseils qu'il est utile de garder en mémoire! Sur ce même site vous pouvez également prendre connaissance du problème de la "maladie du renard", l'échinococcose alvéolaire! Vous y apprendrez que la région la plus sensible à cette problématique est la Franche-Comté, donc attention à la consommation des produits forestiers crus dans cette partie de l'hexagone!

    Nous vous laissons pour vite profiter de la journée estivale qui s'annonce!

    Bon week-end et à ...