• Printemps 2015: triste bilan!

    Bonjour à toute et tous,

    Première année où le printemps donne lieu à si peu d'articles et pour cause, il n'y a pas de matière! Pour se consoler, j'ajoute un fond sonore enregistré cette année:

    podcast

    Mais il faut positiver et se dire que c'est également dans l'adversité que l'on apprend, donc la première constatation est l'étendue de cette faible activité fongique printanière. Des Pyrénées jusqu'en Belgique (faute d'information plus nordique), le phénomène est général avec certaines variations locales qui ont occasionné des poussées parfois supérieures à la moyenne (ex. l'Est et l'extrême-sud de la Belgique a bénéficié d'averses pluvieuses plus importantes). Une explication? Les conditions météorologiques évidemment, nous essayerons de vous fournir un tableau avec les statistiques de janvier à fin avril de cette année. Une deuxième constatation évidente est les poussées des morilles 2015 sur des places souvent inhabituelles où la concurrence végétale était moindre, certainement à cause de la sécheresse due à une humidité très anormalement basse en avril (65% Norm. 73%) liée à un ensoleillement exceptionnellement élevé ( 228h23 norm. 158h58). Autre élément exceptionnel, mais avec une influence ou non (?), la pression atmosphérique très élevée par rapport à la normale (1021.3 hPa contre 1014.4) source IRM.

    Notre bilan est relativement simple, en dehors des pézizes veinées un petit peu mieux représentées, les 4 morilles et les quelques mousserons, tricholome de la St Georges, ne resteront pas dans nos meilleurs souvenirs. Voici quelques photos de cette première saison 2015, avec la présence d'autres acteurs que nos chers champignons, il faut bien meubler!

    DSC_0006.JPG

    Quand même une belle!

    DSC_0008.JPG

    DSC_0013_001.JPG

    DSC_0016.JPG

    P1080989.JPG

    Ces pézizes ont été photographiées à différentes périodes, vous pouvez le deviner grâce à la végétation environnante.

    Au rayon champignons, il reste encore à signaler des oreilles de Judas, des coprins et des jolies pézizes écarlates.

    DSC_0013.JPG

    DSC_0018.JPG

    Les orchis mâles se sont très lentement développés.

    DSC_0003.JPG

    Beau trio de double feuilles!

    DSC_0010.JPG

    Et pour nous remonter le moral, rien de tel que le jaune d'or du populage des marais.

    DSC_0004.JPG

    Quelques mascottes namuroises en pleine action...

    DSC_0003_001.JPG

    DSC_0004_001.JPG

    DSC_0006_001.JPG

    DSC_0008_001.JPG

    Et pour Laurence, un Robert-le-Diable.

    DSC_0007.JPG

    Bonne semaine à toutes et tous, et à ...

    Retour au début