Morilles, morillons - Page 4

  • Morille?

    Bonjour à toutes et tous,

    Et bien non elles ne sont pas là! Du moins pas chez nous, tout est à nouveau un rien bouleversé, il y a encore des jonquilles et les jacinthes fleurissent déjà avec seulement quelques fleurs pas trop formées. Le coup de chaleur de mars n'a rien apporté de favorable. Seules les pézizes sont décidées à se montrer, mais en nombre limité.

    Une fois n'est pas coutume, aussi débuterons-nous les photos par la faim...

     

    DSC_002701.jpg

    Premiers champignons (pézizes) et premières asperges sur pâtes à l'ortillaise, au deux jambons, oeuf poché.

    La suite en images pour vous donner une idée de l'évolution printanière.

    DSC_0003.JPG

     

    DSC_0003_001.JPG

     

    DSC_0010.JPG

     

    DSC_0020.JPG

    Voilà pour les pézizes veinées.

    DSC_0007.JPG

    La Parisette ou le raisin de renard, Paris quadrifolia.

     

    DSC_0012.JPG

    L'orchis mâle continue à grandir.

     

    DSC_0013.JPG

    A côté de l'orchis, la listère ovale ou double-feuille, Listera ovata, également une orchidacée.

     

    DSC_0024.JPG

     La corydale déjà un rien fanée.

     

    DSC_000202.jpg

    Décidément il y a toujours des personnages bien étranges qui rôdent dans les bois....et oui nous ne sommes pas les seuls!

    Aujourd'hui, juste un petit tour pour vérifier si les morillons n'avaient pas envie de faire une sortie, mais rien, rien de rien! Juste pour le plaisir quelques photos en Entre-Sambre-et-Meuse, ce dimanche, sous la pluie, enfin de retour avec un vent d'O.S.O et 11°.

     

    DSC_0001.JPG

     

    DSC_0003_002.JPG

     

    DSC_0005.JPG

    Bon et les morilles? Promis juré, c'est pour bientôt!

    Nous vous souhaitons une bonne et courte semaine, de la patience et à...

     

     

  • Morilles, doucement vers la fin!

    Bonjour à toutes et tous,

    Le bonheur des uns fait le malheur des autres... Hé oui, difficile de contenter tout le monde. La sécheresse et la châleur vont déterminer la fin des poussées, le vent du N-NE et maintenant E durcit la terre en formant une croûte en surface.

    Samedi, malgré ces conditions défavorables, nous partons vers notre super place. Il ne nous faudra pas longtemps pour trouver les premières de la journée. Même si certaines sont un rien avancées,d'autres sont bien fraîches et le bilan est positif. Les orchis mâles sont superbes, les pruneliers finissent leur floraison, c'est à présent les merisiers qui entrent dans la danse, quel printemps!

     

    001.JPG

     

     

    004.JPG

    Le tableau du samedi, 28 pièces! Ci-dessous, préparation d'une terrine de poisson, asperges et "fruits" de saison.

    008.JPG

    Dimanche 17 avril 2011. Cap sur un autre coin, il n'y a plus de pézizes à voir, mais il y a encore des morillons, si beaucoup sont trop vieux, d'autres se retrouvent dans le panier. Sur le versant sud, pas de morille, un coup d'oeil au nord, une forme et une couleur retiennent mon attention, à +/- 50m du chemin, plus haut sur le versant. Jumelles, bingo! (troisième photo ci-dessous). Nous n'avions jamais rien trouvé sur ce côté là! Nous en trouverons encore quelques unes dans cet espace avec nettement moins de végétation couvrante, pas de lierre, sous frênes et noisetiers.

    009.JPG

     

    011.JPG

     

     

    DSC_0005.JPG

     Un beau polypore marginé, Fomitopsis pinicola, ici sur un bouleau, plus courant sur les conifères.

    015.JPG

     Et voici la première procession de l'année...

    016.JPG

     

    019.JPG

    La récolte du jour, avec 10 morilles et 10 morillons. Total du we: 38 morilles! Pour nous 2011 est une année exceptionnelle, inoubliable, pourvu que la suite soit aussi bonne!

    Merci à tous les "morilleurs" qui sont venus très nombreux sur le blog, merci pour les commentaires et les photos. Nous espérons en garder pour les autres saisons qui sont tout aussi passionnantes et puis peut-être que c'est pas encore fini...

    Bonne soirée et semaine à toutes et tous, et à...

  • Morilles, morillons, mousserons et pézizes

     Bonjours à toutes et tous,

    Ce dernier week-end peut vraiment être qualifié d'exceptionnel! Nous avons eu la chance de trouver les quatre printaniers et cela sur la même journée. Ensuite, la meilleure journée morilles de notre parcours mycophile avec 61 morilles rien que pour samedi, ça sur...300m²! Incroyable! 

     008.JPG

    Les morillons sont finalement arrivés, pas nombreux, mais quelques beaux spécimens. 

     

    morillon, mitrophora semilibera

     

    009.JPG

     Revenons à nos morilles, il fallait regarder où poser les pieds tant leur nombre était important. Bien sûr, la plupart bien cachées, il nous faudra moins de deux heures pour la récolte.

    012.JPG

     Près de cette place **** , les orchis mâles commencaient à fleurir.

    004.JPG

     Les pruneliers sont superbes, il est rare de les voir en floraison si intense, souvent les giboulées ont raison de ces fragiles petites fleurs. 

    019.JPG

    Encore une coquine bien dissimulée !

    013.JPG

     La récolte du jour...

    021.JPG

     Au passage, une jolie mésange nonette a accepté de poser.

     DSC_0001.JPG

     Le dimanche, c'est sous un beau ciel bleu, contrairement aux prévisions ;-), que nous repartons à l'aventure. Cette fois-ci, l'orchis à cet endroit est bien en fleur, superbe !

    032.JPG

    Nous ne tardons pas à trouver des morillons et des pézizes. Mais ici, à première vue, pas de morilles.

    024.JPG

     La récolte de pézizes est confortable.

    033.JPG

     Nous fouillons tous nos endroits du coin, finalement, c'est grâce à une pézize qui attire notre attention que la première morille du jour est aperçue. Regardez l'image suivante et vous comprendrez toute la difficulté de trouver les morilles, distance +/- 2 m, heureusement au même niveau, mauvaise luminosité, soleil éclatant de face et sur la végétation couvrante. Seul avantage, nous avions déjà trouvé des morilles à cette place, donc notre vigilance était renforcée. Si vous apercevez la pièce, sachez qu'elle faisait /- 15 cm de haut.

    DSC_0023.JPG

     Dans le même genre mais plus jaune.

    DSC_0018.JPG

     Nous continuons nos recherches en marchant sans avoir réellement des places à visiter, c'est plus de la prospection. Finalement nous en trouverons encore une quinzaine réparties à gauche et à droite d'un chemin que nous avions toujours considéré comme parfait biotope à morilles. Cette fois-ci, enfin, c'est confirmé !

     Pour terminer voici la récolte du week-end, dont 80 morilles !

    038.JPG

     Un mélange des quatre printaniers agrémentera agréablement le plat du jour.

     

    041.JPG

    Avant de vous dire bonsoir et afin d'encourager tous les amateurs de champignons, voici une citation de circonstance, provenant d'un ouvrage de Monsieur Norbert Casteret, aventures vécues sous terre, Norbert Casteret raconte... (auteur merveilleux que nous vous encourageons à découvrir si vous ne connaissez pas ce père de la spéléologie)Ce dernier l'a trouvée dans le livre de Gustave le Bon , Evolution de la matière:

    "Le secret de tous ceux qui font des découvertes est qu'ils ne regardent rien comme impossible" 

    Nous vous souhaitons une belle soirée et fin de semaine à toutes et tous, et à ...

  • Roulade d'asperges en chaud-froid aux morilles et pézizes

    Bonjour à toutes et tous,

    Une recette bien de saison, pas compliquée et délicieuse.

    Prévoir par personne: 4 asperges; 1 tranche de bon jambon.

    Ingrédients pour 3 à 4 pers.: 70 gr beurre fermier;  50 gr de farine; 75 cl de fond de veau; 2 tranches de jambon coupées en lanières; de l'échalote; du persil; poivre et sel; 50 gr d'un bon parmesan en bloc; des morilles et des pézizes. 

    003.JPG

    Faire fondre le beurre et y faire bien cuire les champignons. Rajouter ensuite l'echalote, laisser fondre. Ajouter la farine en une fois et remuer pendant une minute, retirer du feu. Toujours hors feu, après quelques minutes pour laisser refroidir un peu, ajouter le fond de veau chaud petit à petit en remuant. Faire épaissir, ajouter le jambon et garder chaud. Cuire les asperges à la vapeur 11 à 13 minutes selon l'épaisseur. Chauffer les assiettes, et faire cuire les pâtes. Ajouter le parmesan détaillé en petit morceaux et le persil à la sauce, rectifier l'assaisonnement. Déposer les asperges cuites bien chaudes sur une tranche de jambon (froide), enrouler et déposer sur une assiette, disposer les pâtes et terminer avec la sauce.

     

    001.JPG

     

    002.JPG

    Nous vous laissons le choix de la boisson, rouge, blanc ou pouquoi pas une bonne bière blanche.

    Bon appétit et à...

     

  • La morille, le champignon magique!

    Bonjour à toutes et tous,

    Magique pour bien des raisons, premièrement la morille peut se vanter de faire sauter les statistiques de fréquentations sur ce blog. Vous êtes 460  a avoir visité SporesXtrème hier! Merci! Mais elle est également magique pour le plaisir qu'elle procure lors de sa découverte, c'est une récompense pour toutes les difficultés qu'elle donne pour la trouver. 

    Après les 27 pièces découvertes ce samedi, nous sommes finalement repartis sous une pluie battante le dimanche avec l'espoir d'en trouver à d'autres places. Quel contraste en vingt-quatre heures, nous passons d'une journée estivale à la grisaille bien humide et quelques degrés de moins. Heureusement il s'arrêtera de pleuvoir au bout d'une heure, le moral lui, est au beau fixe! La belle jaune ci-dessous est encore une trouvaille de samedi.

     

     

    morille,morchella esculenta

    Avec la photo suivante, nous nous adressons spécialement aux nouveaux chercheurs de morilles. C'est la vue que nous avions, légèrement agrandie, prise d'un chemin longeant un ruisseau vers le versant opposé. C'est grâce aux jumelles que nous avons pu repérer les deux grises, une belle et une plus grosse qui jouaient à cache-cache dans la végétation, à l'oeil nu c'est mission impossible pour les voir.

    017.JPG

    Nous n'allons pas répéter le petit jeu à tous les coups, donc pour vous aider deux repères au milieu du cercle situent les deux coquines!

     

    017ret.jpg

    Cette station possède également des belles places à pézizes dont voici un bel exemplaire. Elles ne sont pas encore nombreuses et les morillons jouent les absents.

     

    pézize,disciotis venosa

    Coup de chance! Nous avons enfin rencontré le panda de bois, il est pas beau?

    bête de bois

    Après les deux premières, nous avons encore trouvé trois autres morilles, une toute seule et deux soeurs, perdues le long d'un chemin bordé de frênes et de noisetiers, tapissé de lierre et de pierres calcaires. Coup de bol, poser les yeux au bon moment au bon endroit, quitter le chemin d'un mètre à une place sans trop savoir pouquoi. C'est un peu la sensibilité inexplicable au milieu qui caractérise le "morilleur", c'est peut-être à force de chercher que se développe cette faculté. Même si parfois c'est désespérant, il faut continuer à y croire et la récompense viendra... cette année ou plus tard, courage!

    La récolte du week-end.

    récoltes

    Et les premières brochettes "maison" de l'année au barbecue le samedi soir, jusque passé 22h dehors un 02 avril...

    015.JPG

    Voilà pour aujourd'hui, bonne soirée à tous, bonnes récoltes à ceux qui peuvent y aller en semaine et à...

  • Trouver des morilles...

    Bonjour à toutes et tous,

    Vite un petit article en deux mots car nous repartons sur le terrain. En effet il ne faut pas manquer une telle occasion! Vous êtes très nombreux à venir sur le blog (Merci!), les commentaires affluent, nous essayerons de répondre au plus vite. Spécialement pour Yannick, la première photo (oui c'est la même place que l'an dernier ;-)) peut lui servir d'entraînement et pour tous, le petit jeu: combien de morilles trouvez-vous sur cette photo.  

     

    morille,morchella esculenta

     

     

    morille,morchella esculenta

     

     

    012.JPG

    La récolte de ce samedi, 27 morilles ! Bonnes récoltes et bonne journée à tous. Clic sur la souris, on ferme tout, tous aux bois et à...

    PS pour Christian, pas besoin de gardes pour ton jardin... nous sommes volontaires! ;-)