Sclérodermes

  • Septembre 2016

    Quelques récoltes malgré la sécheresse ...

    Lire la suite

  • Pour le plaisir des yeux

    DSC_0001.JPG

    Bonjour à toutes et tous,

    Quel automne été, beaucoup d'eau et des températures bien en dessous des normales saisonnières, avec des nuits entre 7 et 10°, voilà le programme. Sur le terrain, qu'est-ce que ça donne? Un peu de tout mais dans des quantités peu importantes, juste bien pour sa petite consommation personnelle, et décourager les acharnés des grosses poussées. Toujours des girolles, beaucoup de russules, quelques bordelais et pieds de mouton, très peu de cèpes d'été et de bronzés, aucun leccinum aurantiacum, ni versipelle ou quercinum, les bolets bais sont arrivés, beaucoup de sclérodermes, marasmes des oréades en nombre, donc ça bouge mais... c'est pas comme dans certaines régions de France! Pour suivre, une habituelle série de photos, juste pour le plaisir des yeux!

    DSC_0003.JPG

    Russula lepida, la russule jolie.

    DSC_0004.JPG

    Presque deux mois et demi de présence pour notre girolle, Cantharellus cibarius. Notez que les variétés amethysteus et friseii sont également présentes.

    DSC_0009_001.JPG

    Un peu de Boletus edulis

    DSC_0006.JPG

    DSC_0013.JPG

    DSC_0005_001.JPG

    DSC_0009.JPG

    Dans l'énumération des différentes espèces présentes, j'ai oublié les pieds rouges, Boletus erythropus.

    DSC_0003_001.JPG

    Le joli bolet bai, Xerocomus badius.

    DSC_0007_001.JPG

    DSC_0008.JPG

    L'arrivée des chanterelles en tubes, Cantharellus tubaeformis.

    DSC_0014_001.JPG

    Notre redoutable amanite phalloïde en éclosion.

    DSC_0005.JPG

    Les sclérodermes.

    DSC_0009_002.JPG

    Les lactaires roux, Lactarius rufus.

    DSC_0007.JPG

    Un jeune phallus impudicus attaqué à la naissance.

    DSC_0006_001.JPG

    Des petits champignons bleus venus d'une autre planète? Non des chlorosplenium aeruginascens ou des chlorociboria aeruginosa, mais sans microscope c'est difficile à différencier.

    DSC_0006_002.JPG

    Alors ceux-ci je n'ai pas (encore) cherché à les identifier, mais à voir le chapeau, je les appellerais bien : les petites lunes.

    Pour terminer, je vous présente une petite récolte préparée en duxelles pour farcir des cuisses de canard désossées.

     

    DSC_0014.JPG

     

    Bonne fin de semaine, bon week-end à toutes et tous et à ...

    Ps: bonnes vacances Laurence!

     

  • Fin septembre, faim d'été!

    Bonjour à toutes et tous,

    Cèpes, lépiotes, laccaires améthystes, bolets et bien d'autres arrivent enfin, la longue attente est presque oubliée! Ce triste été 2013 qui nous a laissé sur notre faim, du moins pour le monde mycologique, restera un décevant souvenir et il est à espérer que ce prometteur début d'automne se maintienne le plus longtemps possible. Comme la météo participe agréablement avec le soleil et des températures très douces, la fête est presque complète. Beaucoup de photos avec beaucoup de couleurs pour vous donner l'envie de bouger et de profiter de ce spectacle extraordinaire que nous offre la forêt en cette saison d'été indien.

     

    DSC_0004.JPG 

     

    DSC_0002.JPG

     Notre première amanite tue-mouches de l'année.

     

    DSC_0039.JPG

      

    Superbes champignons que ces pholiotes flamboyantes, Pholiota flamans .

                                                                                             

    DSC_0044.JPG

     

     Que dire de ces rutilants Tricholomes, Tricholomopsis rutilans.

     

    DSC_0049.JPG

     Ou encore le cortinaire violet, Cortinarius violaceus.

                                                                                                                                               

    DSC_0054.JPG

     La Calocère visqueuse, Calocera viscosa.

     

     

    DSC_0042.JPG

    Les premiers pieds-de-mouton de la variété rougeâtre, Hydnum rufescens sont très parfumés, mais plus petits et fragiles que les blancs, repandum.

    DSC_0045.JPGLe bolet orangé, Leccinum aurantiacum.

     

    DSC_0051.JPG

     

    Un jeune bolet élégant, Suillus grevillei.

     

     

    DSC_0055.JPG

     

     Le Scléroderme vulgaire, Scleroderma citrinum. 

    DSC_0061.JPG

     Dédalée, ou Tramète, ou Lenzite du chêne, Daedalea quercina 

     DSC_0007.JPG

     La clavaire pâle.

     DSC_0008.JPG

     La lépiote.

     DSC_0016.JPG

    Pour la beauté, la grâce...

     

    DSC_0017.JPG

    DSC_0006.JPG

     

     

    DSC_0014.JPG

    Strophaire vert-de-gris. 

     DSC_0019.JPG

    Un comique!

    Et pour terminer les cèpes et une petite récolte...

    DSC_0011.JPG 

    DSC_0017_001.JPG

     

     DSC_0021.JPG

    C'était le week-end dernier, hier un après-midi récréatif nous a apporté des belles surprises, c'est une autre histoire que nous vous conterons bientôt dans un prochain épisode. Mais pour les impatients et les gourmands (non Guit ce n'est pas de toi que je parle, bien que...) une petite mise en bouche de la recette d'hier soir que je promets de vous offrir.

    DSC_0025.JPG

     "Caprice des cèpes"

     Bonne fin de semaine à toutes et tous, bon week-end, et à...

      

  • Désespores...

    Bonjour,

    Voici l'automne, bonjour l'été! Enfin du soleil, un ciel bleu et des températures plus raisonnables qui remontent le moral des troupes. Pour les champignons, rien de neuf, c'est toujours le calme plat! Cette bouffée estivale va peut-être nous apporter une poussée d'ici quelques jours, n'en déplaise à certain, un choc thermique est souvent synonyme de récoltes.

    C'est donc dans d'excellentes conditions que nous sommes partis dans les bois durant le dernier week-end, sous un petit vent du SO et 18 à 20°. Si l'aspect mycologique est plutôt tristounet, la nature nous a encore offert bien d'agréables surprises.

    Sanglier

    Forte émotion quand nous avons rencontré ces sangliers, c'est la première fois sur toutes ces années dans les bois que nous avons la chance, en plein jour, de pouvoir observer à l'aise pendant quelques minutes une bande de huit à dix individus.

     

    DSC_0089rec.jpg

    Si ils ne possèdent pas une très bonne vue, l'ouïe semble nettement plus efficace, le déplacement est lui très rapide, soudain et imprévu, il vaut mieux ne pas être sur la trajectoire! Impressionnant!

     

    Orvet

    Un orvet fragile, Anguis fragilis, joue à faire le mort mais son oeil ne nous quitte pas un instant. C'est un beau spécimen de plus ou moins 35 à 40 centimètres.

     

    Pic

    Pour terminer cette série animalière, voici un pic noir, Dryocopus martius, sur le tronc d'un chêne.

    Bon, il y avait quand même des champignons, avec un retour important des bolets des bouviers, les amanites épaisses, rougissantes et citrines. Quelques bolets à pied rouge, à chair jaune, élégants, des petites lépiotes, des russules, le cèpe noircissant sont également présents en petit nombre.

     

    DSC_0059.JPG

    La toxique lépiote crêtée, Lepiota cristata.

     

    DSC_0061.JPG

    Le bolet à pied rouge, Boletus erythropus.

     

    DSC_0064.JPG

     

    DSC_0066.JPG

    Le scléroderme vulgaire, Scleroderma citrinum, de deux âges différents.

     

    DSC_0080.JPG

    Le cèpe noircissant, Leccinum crocipodium.

     

    DSC_0112.JPG

    Deux amoureux s'aimaient...

     

    DSC_0097.JPG

    Encore une bonne surprise, un petit bordelais est sorti prendre la température, à suivre...

     

    DSC_0116.JPG

    En finale, la superbe et toujours aussi redoutable amanite phalloïde, Amanita phalloides.

    Profitez au maximum du soleil, bonne semaine et à...